Wednesday, 5 October 2016

17e Festival l’Off Jazz de Montréal

From October 6th till 15th / Du 6 au 15 Octobre 2016

(Last updated /Dernière mis-a-jour: October 16 Octobre 2016)

L'Off Jazz 2016 - bande annonce:

Preamble / Préambule:

This year for its 17th edition, the festival will host 24 concerts and 2 master classes with over 110 musicians in 9 venues (Lion D’Or, Salle Tanna Schulich, Résonance Café, Diéze Onze, Upstairs, Université Concordia, Salla Rosa, Gallerie MCM Création and Le Gesü) from October 6th till 15th.
The “Apéroffs’ Happy Hour” the popular 5-à-7 series returns for a fourth year at the Résonance Café; a smorgasbord of jazz that runs the gamut from world beat to modern. Come and discover the next generation of Montreal’s jazz scene.
On October 7,8,13 and 14 at 10:30pm, for those night-owls among us, the nightcap will be presented at the Diéze Onze. The line-up promises to be creatively dynamic and filled with the intoxicating spirits of freedom and adventure.
This year the operative words are once again collaboration, quality, creativity and free expression; a veritable banquet (including four launches and one pre-launch) for those who love jazz for 10 days in October.
Cette année pour sa 17e édition le festival présentera 24 concerts et 2 classes de maitre avec plus de 110 musiciens dans 9 salles (Lion D’Or, Salle Tanna Schulich, Résonance Café, Diéze Onze, Upstairs, Université Concordia, Salla Rosa, Gallerie MCM Création and Le Gesü) du 6 au 15 d'Octobre.
Les «Apéroffs du Festival», la série populaire de 5-à-7, revient pour une quatrième année à la Café Résonance; un assortiment de jazz qui gère la gamme du musique du monde au moderne. Venez et découvrez la prochaine génération de la scène jazz Montréalaise.
Le 7,8,13 et 14 d'Octobre à 22h30, pour les noctambules d'entre nous, les fins de soirée sera présenté au Dieze Onze. La programmation promet d'être dynamique et créative, rempli avec les esprits enivrants de liberté et d'aventure.
Les mots clés de cette année sont à nouveau la collaboraton, qualité, créativité et liberté d'expression; un véritable banquet (incluent quatre lancements et un prélancement) pour ceux qui aiment le jazz pendant 10 jours en Octobre.

For more info go to / Pour plus d'infos, allez à: or call / ou appeler 514-524-0831

Capsule reviews of concerts attended / Commentaires capsule des concerts assistés:
(In chronological order scrolling down / Dans l'ordre chronologique, défiler vers le bas).

October 06 Octobre 20h00 @ Lion d'Or; Opening Night / Soiréé d'Ouverture
Transatlantic Conversations: 

Christine Jenson (Quebec / Québec; saxophones) and Maggi Olin (Sweden / Suède; piano, rhodes)
Backed by an ensemble of 11 musicians including Ingrid Jenson (New York) on trumpet and electronics, and Sofie Norling (voice and electronics; Sweden). The setlist consisted of original compositions by both Christine and Maggi. The order of the pieces were arranged in such a way that it gave the impression that we were actually listening to a 'transatlantic conversation'. Both their commonalities and their distinctions were spotlighted. A solid foundation in the pillars of jazz – T. Monk, D. Ellington, C. Mingus, J. Coltrane and M. Davis. The solo and ensemble performances were virtuouso and ranged from ballads to progressive fusion that reminded me of Bill Bruford, Brand X and Weather Report.
Sofie Norling
Ingrid Jensen
Soutenu par un ensemble de 11 musiciens dont Ingrid Jenson (New York) à la trompette et électroniques, et Sofie Norling (voix et électroniques; Suède). La setlist consistait de compositions originales de Christine et de Maggi. L'ordre des pièces ont été arrangés de telle manière qu'il a donné l'impression comme si nous étions réellement à l'écoute d'une «conversation transatlantique». Tant leurs points communs et leurs distinctions ont été mis en lumière. Une base dans les piliers du jazz T. Monk, D. Ellington, C. Mingus, J. Coltrane et M. Davis. Les performances en solo ou ensemble étaient virtuouso et ont varié de ballades à la fusion progressive qui me rappelaient Bill Bruford, Brand X et Weather Report.
Didn't stay for the second part. / N'a pas rester pour la deuxième partie.

October 09 Octobre

@ Café Résonance 17h00
Sienna Dahlen: Ice Age Paradise – Pre-launch Album Party / Fête pré-lancement de l'album
Sienna sings, plays piano and accoustic guitar. For this intimate concert she was accompanied by François Jalbert on guitar. Her songs are melodically simple yet complex in structure. The soundscapes are crystalline and lilting. Her lyrics often reflect the current situation in her life. Both the instrumental parts and her catchy vocals carry the listener to a state of emotional connection. She is equally at home with jazz, as with folk, often mixing the two. 
Sienna chante, joue du piano et guitare acoustique. Pour ce concert intime elle était accompagnée par François Jalbert sur guitare. Ses chansons sont mélodiquement simple mais complexes dans leur structure. Les paysages sonores sont cristallins et cadencé. Ses paroles reflètent souvent la situation actuelle dans sa vie. Aussi bien les parties instrumentales et sa voix accrocheuses portent l'auditeur à un état de connexion émotionnelle. Elle est aussi à l'aise avec le jazz, comme avec le folk, mélangeant souvent les deux.

@ Sala Rossa 20h00
Still (Quebec / Québec) + Georg Graewe (Germany / Allemagne)
Yves Charuest: saxophone; Nicolas Caloia: double bass / contrebasse; Peter Valsamis: drums / batterie; Georg Graewe: piano
The frenetic sounds of the trio Still, as led by Charuest and propelled forward by Caloia and Valsamis plus the nimble tinkling on the piano by special guest Georg Graewe, consisted of two pieces clocking-in at just over 25 minutes each. As I listened intently and enjoying every note, these three images came into my mind:

  • a group of rowdy youth disturb a quiet neighbourhood in the wee hours of the morning.
  • factory workers frantically trying to meet a deadline – many of them overwhelmed with panic.
  • trying to negotiate the urban landscape when many of the city's main thoroughfares, sidewalks and even the sidestreets are undergoing major repairs.
Les sons frénétiques du trio Still, comme dirigé par Charuest et propulsé en avant par Caloia et Valsamis plus le tintement délié au piano par l'invité spécial Georg Graewe, se composait de deux pièces avec un chrono de un peu plus de 25 minutes chacune. Comme j'écoutait attentivement et aiment toutes les notes, ces trois images sont entrées dans mon esprit:

  • un groupe de jeunes chahuteurs dérange un quartier calme dans les petites heures du matin.
  • les ouvriers d'usine essayant désespérément de respecter un délai - beaucoup d'entre eux submergé par la panique.
  • essayer de négocier le paysage urbain où la plupart des principales artères de la ville, les trottoirs et même les rues latérales sont en cours de réparations majeures.

October 11 Octobre

@ Dièze Onze @ 18h00
Jean-Pierre Zanella: Quattro Venti – album launch / lancement de l'album

Concert and CD:
Jean-Pierre Zanella – saxophones (* + flute and clarinette / flûte et clarinette)
Pierre François – piano (* + fender Rhodes)
Rémi-Jean Leblanc – electric bass / basse électrique (* + double bass / contrebasse); (composed one track / a composé une piste - The Ride”)
Paul Brochu – drums / batterie

On CD only:
Aaron Parks – piano
Mike Moreno – guitar / guitare (composed one track / composé une piste - “Mirror Mirror”)
Sashana Souza Zanella – vocals in Portuguese on “Molambo” composed by Jaime Florence and Augusto Mesquita / voix en Portugais sur « Molambo » composée par Jaime Florence et Augusto Mesquita)
Frederic Alarie – double bass / contrebasse
Kevin Warren – drums / batterie

'Quattro venti' is Italian for 'four winds.' Most of the ten compositions on this CD were composed during Zanella's stay at the Quebec Studio – located in the Monteverde Vecchio district of Rome – in 2013. They were inspired by the various places he visited during his trip to Italy.

The sensibility of the concert was very different from that of the CD. Leblanc plays electric bass on every piece during the concert. On the CD, he does so only on his composition 'The Ride'. Brochu's drumming was far more energetic during the concert than on the CD. The result in the sensibility? Concert leaned more towards jazz-rock whereas CD was purely jazz. A recording of the concert could easily add a great deal to Zanella's legacy. It could be titled 'Quattro Venti: Live at the Dièse Onze.'
One final note regarding the final track on the CD – Molambo. It was the gorgeous vocals from Sasha Souza Zanella. Would love to attend a full concert featuring her Brazilian flavoured stylings.

«Quattro venti» est Italien pour «quatre vents». La plupart des dix compositions sur ce CD ont été composées lors de son séjour au Studio du Québec – situé dans le quartier de Monteverde Vecchio à Rome – en 2013. Ils ont été inspirés par les différents lieux qu'il a visités au cours de son voyage en Italie.

La sensibilité du concert était très différente de celle du CD. Leblanc jouait la basse électrique sur toutes les pièces pendant le concert. Sur le CD, il ne le fait que sur son composition «The Ride». Le tambourinage de Brochu était beaucoup plus énergique pendant le spectacle que sur le CD. Le résultat au sensibilité? Le concert se pencha d'avantage vers le jazz-rock alors que de CD était purement plus vers le jazz. Un enregistrement du concert pourrait facilement ajouter beaucoup à l'héritage de Zanella. Il pourrait être intitulé «Quattro Venti: En Direct du Dièse Onze.
Une note finale en ce qui concerne la dernière piste sur le CD – Molambo. C'etait la voix magnifiques de Sasha Souza Zanella. J'aimerait d'assister à un concert entièrement figurant en vedette son style assaisonné au Brésilien.

October 15 - closing night / 15 Octobre - soirée de clôture
@ le Gesù @ 20h00
Roscoe Mitchell and the Montreal-Toronto Art Orchestra (Quebec / Toronto / United States)
Roscoe Mitchell et l'Orchestre d'Art de Montréal-Toronto (Québec / Toronto / États-Unis)
Ten of Montreal's most versatile musicians in the improvisational scene, along with ten of Toronto's, assembled on stage last night to bring to a close an exciting and significantly historical 17th edition of l'Off jazz. These 20 musicians performed new works by multireedist Roscoe Mitchell (born Chicago, 1940), best known for helping to found the legendary avant-garde jazz group Art Ensemble of Chicago and a key member of the Association for the Advancement of Creative Musicians (AACM). Much of the music heard during the first part was transcripted from prior improvisational sessions for ensembles of various sizes. Orchestral arrangements were added later, and some of the pieces specifically for this concert. Mitchell's intention was to explore the relationship between composition and improvisation. The final result was a music that blurred the line between jazz and classical. The orchestra (which I hope will not be just a 'one-shot-deal') interpreted the pieces with such technical prowess, yet with deep emotion. 
Dix des musiciens le plus polyvalents de Montréal sur la scène d'improvisation, ainsi que dix de Toronto, sont réunis sur scène hier soir pour clore une 17e édition passionnante et significative historique de l'Off Jazz. Ces 20 musiciens ont jouer de nouvelles œuvres du multireedist Roscoe Mitchell (né à Chicago, 1940), mieux connu pour aider à fondé le légendaire groupe de jazz d'avant-garde Art Ensemble of Chicago et un membre clé de l'Association pour la Promotion des Musiciens Créatifs (AACM). Une grande partie de la musique entendue au cours de la première partie a été transcrit à partir des sessions d'improvisation antérieures pour des ensembles de différentes tailles. arrangements d'orchestre ont été ajoutés plus tard, et quelques-uns des pièces spécialement pour ce concert. l'intention de Mitchell était d'explorer la relation entre la composition et l'improvisation. Le résultat final est une musique qui estompe la ligne entre le jazz et le classique. L'orchestre (qui je l'espère ne sera pas juste un «one-shot-deal») a interprété les pièces avec une telle prouesse technique, mais avec une profonde émotion.
Didn't stay for the second part. / N'a pas rester pour la deuxième partie.

Tuesday, 4 October 2016

45e Festival du Nouveau Cinéma de Montréal

Innovative and Generous / Innovant et Généreux

From October 05th to 16th / du 05 au 16 Octobre, 2016

(Last updated /Dernière mis-a-jour: October 04 Octobre 2016)

The Festival du Nouveau Cinéma (FNC), Canada's longest-running film festival, returns once again for its 45th edition. As always, it promises to satisfy the different cravings of all who love cinema by presenting nearly 380 films and events in 12 venues: Cinema du Parc, Quartier Latin, Cinémathèque Québécoise, l'Inis, Théâtre Maisonneuve, Théâtre Imperial, UQAM’s Pavilion Judith-Jasmin, Kino Lab (3450 St-Urbain), La Grande Place du Complexe Desjardins, Societé des Arts Technologiques, Hotel Hyatt, and Agora / Chaufferie Hydro-Québec in UQAM’s Cœur des Sciences. 138 features and 170 shorts from 62 countries (152 of which are premieres) from either emerging or established directors. 

Le Festival du Nouveau Cinéma (FNC), le festival du film la plus longue du Canada, revient une fois de plus pour sa 45e édition. Comme toujours, il promet de satisfaire les différentes envies de tous ceux qui aiment le cinéma en présentant près de 380 films et d’événements dans 12 lieux: le Cinéma du Parc, le Quartier Latin, le Cinémathèque Québécoise, l'Inis, le Théâtre Maisonneuve, Théâtre Imperial, le Pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM, Kino Lab (3450 St-Urbain), La Grande Place du Complexe Desjardins, Societé des Arts Technologiques, l'Hôtel Hyatt et l’Agora / ChaufferieHydro-Québec du Cœur des sciences de l'UQAM. 138 longs- et 170 courts-métrages de 62 pays (dont 152 sont en premières) soit de réalisateurs émergents ou établis.

For more information consult program or visit:
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:

Chronicle of Films seen / Chronique de Films vus:

Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.
Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Les mises à jour apparaîtra sur une base fréquente (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.

(Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top
Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page)

After /Âpres:

During / au cours du

Prior to / avant:

Sunday, 2 October 2016

Société de Musique Contemporaine du Québec (SMCQ): Saison 16-17

Une institution qui a été au cœur de la création 

musicale depuis 50 ans.


Société de Musique Contemporaine du Québec (SMCQ): 

16-17 Season
An institution that has been at the heart of musical creativity for 50 years.

Pour plus d'informations: CLIQUER ICI.
For more information: CLICK HERE.

Chronique de spectacles assistés:
Défilé vers le bas pour les concerts successifs
Chronicle of shows attended:
Scroll down for successive concerts

30 Septembre / September 30 @ 19h00

@ Salle Pierre-Mercure — Centre Pierre-Péladeau (300, boulevard de Maisonneuve Est)

Broadway Boogie-Woogie

Musiciens / Musicians:
Ensemble de la SMCQ Ensemble
Walter Boudreau: chef d'orchestre / conductor
Quatuor Bozzini Quartet (A)
Caroline Milot: violoncelle / cello (B)
Karen Young: récitante / narrator (D)

Programme / Program
Tous les oeuvres interprétées dans ce concert éclectique et festive, a tenu en grand honneur l'héritage du passé, tout en intégrant des éléments du présent et faisant face à l'avenir avec l'inventivité, le courage et la détermination.
All of the works performed in this eclectic and festive concert held in high honour the heritage of the past, while incorporating elements of the present and facing the future with inventiveness, courage and determination.

A) Conlon Nancarrow: 1912-1997; États-Unis / United States

Piece No. 2 for Small Orchestra (1986; 10m);
Pour hautbois, clarinette, basson, cor, trompette, deux pianos, deux violons, alto, violoncelle et contrebasse.
For oboe, clarinet, bassoon, horn, trumpet, two pianos, two violins, viola, cello, and double bass.


B) Jean Papineau-Couture: 1916-2000; Québec / Quebec

Fantasque (1995; 07m); Pour violoncelle / For cello

C) Pierre Mercure: 1927-1966; Québec / Quebec
Tétrachromie (1963; 10m);
Pour saxophone alto, clarinette, clarinette basse, quatre instruments de percussion et bande magnétique.
For alto saxophone, clarinet, bass clarinet, four percussion instruments and magnetic tape.

Pause / break:
projection d'extraits de l'émission Le Point avec Walter Boudreau (1999).
screening of excerpts from Le Point with Walter Boudreau (1999).
Walter Boudreau discute du rôle du chef d'orchestre d'être le conduit à transmettre les intentions du compositeur aux musiciens de l'ensemble.
Walter Boudreau discusses the role of the conductor of being the conduit in transmitting the composer's intentions to the musicians of the ensemble.

) Louis Andriessen: né / born 1939; Pays-Bas / Netherlands
De Materie – 1984-88; (3e partie / 3rd part: De Stijl; 1984-85; 25m);
Pour récitante, quatuor de voix de femmes, et grand ensemble. Texte de Les Principes de Mathématiques Plastiques par M. H. J. Schoenmaekers, ainsi que des citations de M. van Domselaer-Middelkoop au sujet de son ami, le peintre Piet Mondrian (1872-1944; Pays-Bas), dont son tableau Broadway Boogie Woogie (1943) a inspiré Andriessen. Ce tableau est très représentatif d'une philosophie artistique Néerlandaise (de stijl, également connu sous le nom de neoplasticism) de premier plan entre 1917 et 1931. Ses partisans qui outre que Mondrian comprenait également les artistes Vilmos Huszár (1884-1960), et Bart van der Leck (1876-1958 ), et les architectes Gerrit Rietveld (1888-1964), Robert van 't Hoff (1887-1979), et J. J. P. Oud (1890-1963) préconisaient l'abstraction pure et de l'universalité par une réduction à l'essentiel de la forme et la couleur. Ils simplifiées les compositions visuelles à la verticale et à l'horizontale, en utilisant uniquement les couleurs noir, blanc et primaires.
De Materie est une pièce monumentale et éclectique en quatre parties qui combine le théâtre musical, spoken word, contrepoint, jazz, pop et minimalisme. Tout en écoutant de Stijl, je percevais de nombreux éléments de la musique déjà entendu - y compris Mozart, Stravinsky, swing, boogie woogie, Steve Reich, Frank Zappa, Gentle Giant, Ron Geesin (parties orchestrales et chorales de Atom Heart Mother de Pink Floyd) et Keith Emerson (flamboyance).

For female narrator, quartet of women voices, and large ensemble. Text from The Principles of Plastic Mathematics by M. H. J. Schoenmaekers, along with quotes by M. van Domselaer-Middelkoop about his friend, the painter Piet Mondrian (1872-1944; Netherlands) whose 1943 painting Broadway Boogie Woogie inspired Andriessen. This painting is highly representative of a Dutch artistic philosophy prominent between 1917 and 1931. is highly representative of a Dutch artistic philosophy (de stijl,also known as neoplasticism) prominent between 1917 and 1931. Its proponents — who, as well as Mondrian, also included artists Vilmos Huszár (1884-1960), and Bart van der Leck (1876-1958), and the architects Gerrit Rietveld (1888-1964), Robert van 't Hoff (1887-1979), and J. J. P. Oud (1890-1963) — advocated pure abstraction and universality by a reduction to the essentials of form and colour. They simplified visual compositions to vertical and horizontal, using only black, white and primary colours.
De Materie is a four-part monumental and eclectic piece that combines musical theatre, spoken word, counterpoint, jazz, pop and minimalism. While listening to de Stijil, I perceived many elements of music previously heard – including Mozart, Stravinsky, swing, boogie woogie, Steve Reich, Frank Zappa, Gentle Giant, Ron Geesin (orchestral and choral parts of Pink Floyd's Atom Heart Mother) and Keith Emerson (flamboyance).

Sunday, 25 September 2016

15th POP Montreal

International Music Festival
From September21st till 25th, 2016
15e POP Montréal
Le Festival International de Musique
 Du 21 au 25 Septembre, 2016

Link to last year’s article - Sylvain Richard - Lien pour l’article de l’année dernier
Link to last year’s article - Nancy Snipper - Lien pour l’article de l’année dernier

Since 2002, POP Montreal has established itself as a permanent fixture on Montreal’s festival skyline and has become a meaningful and vibrant cultural event that champions independent artists, both emerging and celebrated both locally and from around the world. An intense 5-day festival presenting over 400 artists in more than 50 venues focusing mainly on music but includes films, symposiums, visual arts, fashion, design and (returning for the second year) Clubhouse Pop – music + invited chefs – at the Rialto Theatre.

Depuis 2002, POP Montréal s'est imposé comme un incontournable sur l'horizon festivalier de Montréal et est devenu un événement culturel significatif et vibrant qui championne les artistes indépendants, les nouveaux et les célébrés localement et de partout dans le monde. Un festival de 5 jours intense, présentant plus de 400 artistes dans plus de 50 lieux en se concentrant non seulement sur la musique mais comprend aussi les films, les colloques, les arts visuels, le mode le design et (de retour pour la deuxième année) Clubhouse Popmusique + chefs invités au Théâtre Rialto.

For more info go to / Pour plus d'infos, allez à:
or call / ou appeler 514-842-1918.

Capsule reviews of events attended:
Commentaires capsule d’événements assistés:
(In chronological order scrolling down / Dans l'ordre chronologique, défiler vers le bas)

September 21 Septembre

14h00 Music is my Sanctuary interviews legendary producer, songwriter and keyboardist Wally Badarou [symposium].

Entretiens de Music is my Sanctuary avec Wally Badarou, producteur auteur-compositeur et claviériste légendaire [symposium].

13h00-17h00 Verulven [art pop]; every day / tous les jours
Performance / installation combining live drawing with ambient soundscapes produced through guitars and an analogue reel-to-reel tape. The music reminded me of Fripp and Eno's No Pussyfooting. The finished drawing conjured upan image of a dark, disturbingly foreboding forest.

Performance / Installation combinant dessin en direct avec de paysages sonores ambiant produits par les guitares et un analogue bobine de bande à bobine. La musique m'a rappelé de No Pussyfooting de Fripp et Eno. Le dessin fini évoquait une image d'une forêt sombre et inquiétant pressentiment.

September 22 Septembre

Didn't go – unforeseen circumstance / N'a pas aller - circonstance imprévue

September 23 Septembre

Psychology, Record Production and Prince with: Susan Rogers; Moderated by Vic Galloway, BBC Scotland
Psychologie, Production de Disques et Prince avec: Susan Rogers; Animé par Vic Galloway, BBC Scotland
Susan Rogers currently teaches music cognition, psycho-acoustics and record production at Berklee College of Music. She is also the director of the Music Perception Cognition Laboratory. Before she became a music scientist, she was a multi-platinum earning record producer/engineer. Her credits include CSN, Prince, David Byrne and Barenaked Ladies. In this fascinating and insightful interview, she discuses how she got into this male-dominated industry and provided many colorful anecdotes.
Susan Rogers enseigne actuellement la cognition musicale, psycho-acoustique et de la production de disques au Berklee College of Music. Elle est également le directeur du Laboratoratoire de la Cognition de Perception de la Musique. Avant de devenir un scientifique de la musique, elle était un producteur/ingénieur de disques au gain multi-platine. Ses crédits incluent CSN, Prince, David Byrne et Barenaked Ladies. LDans cette entretien fascinante et perspicace, elle discute comment elle a rentrer dans cette industrie dominée par les hommes et a fourni beaucoup d'anecdotes colorées.

20h00: Ibrahim Maalouf: Kalthoum; (Lebanon / Liban) @ Maison Symphonique
Trumpeter Ibrahim Maalouf, born during the Lebanese civil war, immerses the audience deeply into Arabic tradition with this stunningly gorgeous tribute to Egypt's 'Star of the East' Oum Kalthoum, who passed away in 1975. The performance, filled with playfulness and virtuosity – he was accompanied by four excellent musicians on piano, drums, double bass and saxophone – was arranged in the format of a symphonic suite. For an encore, Maalouf performed one of his own compositions 'Lily You'll be a Woman Soon' in which he involved the audience. He had composed the piece for his newly born daughter. She is now six-years-old.
Le trompettiste Ibrahim Maalouf, né pendant la guerre civile Libanaise, plonge le public profondément dans la tradition Arabe avec cette incroyablement magnifique hommage à «l'Etoile de l'Est» l'Egyptienne Oum Kalthoum, qui est décédé en 1975. La performance, rempli de jeu et de virtuosité il était accompagné de quatre excellents musiciens au piano, batterie, contrebasse et saxophone a été arangée dans le format d'une suite symphonique. Pour un rappel, Maalouf a interpreter une de ses propre compositions «Lily, Bientôt Tu seras une Femme» dans laquelle il implique le public. Il avait composé ce pièce pour sa fille qui vient d'etre né. Elle est maintenant six ans.

September 24 Septembre

@ Féderation Ukrainienne (both from / tous deux de Toronto, Ontario)

20h00: Lou Canon
Lou Canon, stage name of Leanne Greyerbieh and Hayden's sister-in-law, worked as an elementary school teacher, before he gave her studio time as a present. This resulted in the release of her eponymous 2011 record. Her second record 'Suspicious' is due to be released soon. Accompanying herself on synthesizer, Canon has a haunting and mysterious aura about her. This was accentuated by the presence of eerie images projected on the back wall of the stage.
Lou Canon, nom de scène de Leanne Greyerbieh et la belle-soeur d'Hayden, a travaillé comme professeur d'école primaire, avant de la donner du temps en studio comme cadeau. Cela a entraîné la sortie de son disque éponyme en 2011. Son deuxième disque «Suspicious» sortira bientôt. S'accompagnant au synthétiseur, Canon a une aura hantise et mystérieuse autour d'elle. Cela a été accentué par la présence d'images inquiétants projetées sur le mur a l'arrière de la scène.

21h00: Hayden - 20th anniversary of his first album / 20e anniversaire de son premier album
Everything I Long For”
Everything I Long For is Paul Hayden Dresser's first official release. This much acclaimed record was originally released in 1995. It ended with the hidden track Kraft Dinner & Poledo's Club Sandwich (very humorous and Monty Python-like). Hayden began the 20th anniversary tribute with this and subsequently performed nearly every track of the 16 track original issue. A very intimate and interactive (the near-capacity crowd was encouraged to ask any question they wished) concert. For Assignment in Space with Rip Foster – an odd instrumental – Hayden requested that someone from the audience (a non-musician) come up on stage to strum a single note on an electric guitar modified by a wah-wah pedal. A mother and son volunteered.
Everything I Long For est la première sortie officielle de Paul Hayden Dresser. Cet enregistrement très remarqué a été initialement publié en 1995. Il a fini avec la piste cachée Kraft Dinner & Poledo's Club Sandwich (très humoristique et Monty Python-like). Hayden a commencé le l'hommage du 20e anniversaire avec ceci et ensuite a joué presque toutes les pistes de l'édition original de 16. Un spectacle très intime et interactive (la foule près de la capacité a été encouragé à poser toutes les questions qu'ils souhaitaient). Pour Assignment in Space with Rip Foster un instrumental étrange Hayden a demandé que quelqu'un de l'auditoire (un non-musicien) de montée sur scène pour gratter les cordes d'une seule note sur une guitare électrique modifiée par une pédale wah-wah. Une mère et son fils se sont portés volontaires.

September 25 Septembre

@ Féderation Ukrainienne

20h00: Joanne Pollock (Winnipeg, Manitoba / Toronto, Ontario)

21h00: Annette Peacock (Brooklyn, New York)
(picture by - photo par Erik Luyten)