Monday, 13 February 2017

8e MNM (Montréal / Nouvelles Musiques)

du 23 Fevrier au 4 Mars 2017

 Retour vers le Future


8th MNM (Montreal / New Musics) 
 

from February 23 till March 4, 2017



Back to the Future 


Pour son huitième édition, le MNM présente un programme éclectique qui réfléchit sur la manière dont les compositeurs du passé et du présent imaginent la musique de l'avenir. 20 événements et activités; musiques de 47 compositeurs dans 09 salles.


 
Pour plus d’information S.V.P. consulter le program ou aller a: http://smcq.qc.ca/mnm/fr/2017/
For its eighth edition, the MNM presents an eclectic program that reflects on how and the manner in which the composers of the past and the present imagine the music of the future. 20 events and activities; music by 47 composers in 09 venues.

For more information, please consult the program or go to: http://smcq.qc.ca/mnm/en/2017/

Chronique des événements / activités assistées / Chronicle of events / activities attended:
Énumérées dans l'ordre chronologique avec l'entrée la plus récente au bas de la page.
Listed in chronological order with the most recent entry at the bottom of page.

  


{*JB = crédit photo credits: Jérôme Bertrand – SMCQ}

24 Février 2017, 19h30 Salle Pollack - Université McGill, 555 rue Sherbrooke Ouest, métro McGi
February 24, 2017, 7:30 pm Pollack Hall - McGill University, 555 Sherbrooke Street West, McGill Metro
Berliner Momente - Orchestre Symphonique de McGill / McGill Symphony Orchestra
*JB



Programme / Program:
Walter Boudreau, Berliner Momente I (Hommage à Berlin / Tribute to Berlin) (1988, 2006), 16m.
Walter Boudreau, Berliner Momente II (La Guerre Froide / The Cold War) (1991, 2006), 16m.

Chef d'orchestre / Conductor: Walter Boudreau,
*JB


Pour trois flûtes (et piccolo), deux hautbois, cor anglais, deux clarinettes, clarinette basse, trois bassons (et double basson), quatre cornes, quatre trompettes, trois trombones, tuba, deux harpes, timbales, trois percussions, violons I, violons II, altos, violoncelles et contrebasses .
For three flutes (and piccolo), two oboes, English horn, two clarinets, bass clarinet, three bassoons (and double bassoon), four horns, four trumpets, three trombones, tuba, two harps, timpani, three percussions, violins I, violins II, violas, cellos, and double basses.
Berliner Momente est une interprétation orchestrale en cinq parties de l'histoire de Berlin, allant des champs à peine habités au Moyen Âge jusqu'à la métropole moderne qu'il est devenu. I couvre plusiers siècles, tandis que II couvre le passé militaire de la ville – se concentrant principalement sur le Troisième Reich. Ces deux pièces dramatisent non seulement le développement industriel et militariste mais évoquent aussi les deux côtés du peuple Allemand:
– Éclairé, digne, noble et transparent
– Romantisme douloureux, sombre et tragique
La musique est inspirée par Hayden et Wagner.
*JB

Berliner Momente is a five-part orchestral interpretation of the history of Berlin, from barely inhabited fields in the Middle Ages to the modern metropolis it has become. I covers many centuries, whereas II covers the city's military past – focusing mainly on the Thir d Reich. These two pieces not only dramatize the industrial and militaristic developements but also evoke the two sides of the German people:
  • enlightened, dignified, noble and transparent 
  • painful, sombre and tragic romanticism
  • The music is inspired by Hayden and Wagner.
  • « pause / break »

      Béla Bartók, Concerto for Orchestra, Sz 116 / BB 123 (1943) cinq mouvents / five movements, 37m.
      Chef d'orchestre / Conductor: Alexis Hauser
      Très cinématique et plein d'énergie, avec des moments alternés de triomphe et de sombrité.
      Very cinematic and full of energy, with alternating moments of triumph and sombreness.
      *JB
      ********************************************************************
      « Le Scorpion » / “The Scorpion” (2002 - 67m) par / by Martin Matalon
      Concert/projection en direct 26 Février 2017 @ Cinquième Salle PDA 19h.
      *JB
      Live concert/screening February 26 2017 @ Cinquième Salle PDA 07pm.


      pour six percussionnistes (Sixtrum) et pianiste (Brigitte Poulin)
      Sixtrum
      for six percussionists (Sixtrum) and pianist (Brigitte Poulin).
      CLIQUEZ ICI pour commentaires sur L'Âge d'Or de Luis Buñuel.
       CLICK HERE for review of The Golden Age by Luis Buñuel.
      Bien que Matalon ait composé «Le Scorpion» spécifiquement pour le film «L'Âge d'Or» de Buñuel, il pourrait facilement se tenir sur son propre mérite. La pièce présente pratiquement toute la gamme des instruments de percussion, plus deux pianos et des dispositifs électroniques qui peuvent altérer les tonalités et les résonances en temps réel. Cela permet de créer une gamme plus large de paysages sonores, de couleurs musicales et d'effets spéciaux tels que la spatialisation.
      Though Matalon composed “The Scorpion” specifically for Buñuel's film "The Golden Age", it could easily stand on its own merit. The piece features practically the full spectrum of percussion instruments plus two pianos and electronic devices that can alter the tonalities and resonances in real time. This allows for the creation of a broader range of soundscapes, musical colours and special effects such as spatialization.
      *******************************************************************************

      27 Février 2017,19h00 / February 27, 2017, 7 pm
      @ Agora Hydro-Québec - Cœur des sciences – UQAM
      (175, avenue du Président-Kennedy, métro Place-des-Arts metro)
      FLEM50: Mumma, Cage, Tudor et l'inclinaison expérimentaliste / and the experimental inclination

      Ce concert revisite les années 1960, lorsque des événements pionniers de musique électronique en direct ont eu lieu à Oakland, en Californie, avec les pionniers du genre – le pianiste David Tudor (qui a également joué sur bandoneón, 1926-1996) et les compositeurs John Cage (1912-1992) et Gordon Mumma (1935).
      This concert revisits the 1960s, when trailblazing electronic live music events were held in Oakland, California, featuring the genre's pioneers – pianist David Tudor (who also performed on bandoneón, 1926-1996) and composers John Cage (1912-1992) and Gordon Mumma (1935).

      Participants / Participants:
      Jonathan Goldman: bandoneón / bandoneón
      Brigitte Poulin: piano préparé / prepared piano
      Ofer Pelz: électronique / electronics



      Programme / Program:
      1) Gordon Mumma, 11 Sushi Horizontals from the Sushi Box (1996)
      [pour piano préparé / for prepared piano].
      Cette pièce est un triangle musical à cinq niveaux où les points sont dédiés au poète Jackson MacLow (1922-2004; # 1), mathématicien théorique Paul Erdös (1913-1996; # 6) et Charles Shere (1935; # 11). Les cinq niveaux de gauche (1,2,3,4,5) à droite (11,10,9,8,7) sont liées soit personnellement ou musicalement. Les quatres du centre sont mobiles. La pièce, avec un fort sentiment d'austérité et parfois d'énergie juvénile, examine la relation entre les arts et les sciences.
      This piece is a five-layered musical triangle where the points are dedicated to the poet Jackson MacLow (1922-2004; #1), theoretical mathematician Paul Erdös (1913-1996; #6) and largely self-taught composer Charles Shere (1935; #11). The five layers from left (1,2,3,4,5) to right (11,10,9,8,7) are related either personally or musically. The middle four are movable. The piece, with a strong sense of austerity and at times youthful energy, examines the relationship between the arts and the sciences.
      2) Gordon Mumma, Mesa (1966)
      Pour bandoneón (cybersonics) modifiée électroniquement + projection du film d'archive Place, une choréographie de Merce Cunningham (1919-2009) interprété en 1968 entremélée d'une performance de la même pièce à Angers, France, 2014. Les cybersonics visaient à augmenter la gamme dynamique des sons soutenus du bandoneón.
      For electronically modified (cybersonics) bandoneón with + screening of film footage of Place, a choreography by Merce Cunningham (1919-2009) performed in 1968 interspersed with a performance of the same piece in Angers, France, 2014. The cybersonics were intended to increase the dynamic range of sustained sounds from the bandoneón.
      3) John Cage, Sonates et Interludes [pour piano préparé] / Sonatas and Interludes [for prepared piano] (1946-48) (Francis Marcoux, arrangement)
      Un extrait d'une collection de 16 sonates entrecoupées de quatre interludes. Les sonates n° 1, 2 & 5; interludes 2 et 3; et les sonates n° 14, 15 et 16 ont été jouées. Avec les interludes Makom de Pelz, ce sont les points forts du concert.
      An extract from a collection of 16 sonatas interspersed with four interludes. Sonatas #1, 2 & 5; interludes 2 & 3; and sonatas 14, 15 & 16 were performed. Along with Pelz's Makom interludes, these were the highlights of the concert.
      Ofer Pelz, Makom Interludes (3) électrostatiques (2017)
      première; avant chacune de ceux ci-dessus. Ces interludes ont créé des liens efficaces entre le passé et le présent (Mumma, Cage, Tudor vis-à-vis Pelz, Poulin, Goldman) et entre chacune des trois œuvres majeures (les deux par Mumma et celle de John Cage).
      premiere; before each of the above.These interludes created effective links between past and present (Mumma, Cage, Tudor vis-à-vis Pelz, Poulin, Goldman) and between each of the three major works (the two by Mumma and that of John Cage).
      **********************************************************************


      27 Février 2017 @ Salle Bourgie, Musée des Beaux-arts de Montréal, 1339, rue Sherbrooke Ouest February 27, 2017 @ Bourgie Hall, Montreal Museum of Fine Arts, 1339 Sherbrooke Street West
      3 × 4 = 12: Le Marathon de Quatuors / 3 × 4 = 12: The Quartet Marathon
      Un programme triple qui a permis au public de faire un voyage exploratoire de découverte des nombreuses merveilles dans le vaste univers des quatuors à cordes contemporains. Met en vedettes trois ensembles complètement différents.
      A triple-header that allowed the audience to take a exploratory voyage of discovery of the many wonders in the vast universe of contemporary string quartets. Features three completely different ensembles.
      17h - Quatuor Capitano Quartet (Alexandre Read; Marc Djokic; Marina Thibeault; Julia MacLaine)

      Quatre musiciens dynamiques, de renommée nationale et internationale, unissent leurs forces pour sensibiliser le public aux musiques actuelles des meilleurs compositeurs Canadiens et Québécois. Tous les compositeurs de ce concert ont été présentés dans la série Hommage du SMCQ (MS yy/yy).
      Four dynamic, nationally and internationly renowned musicians join forces in order to bring to the public's awareness the music of today's top Canadian and Quebecois composers. All of the composers in this concert were featured in SMCQ's Homage Series (MS yy/yy).
      Claude Vivier (1948-1983): Quatuor à Cordes (1968) (MS 07/08)
      Bien que C. Vivier ait composé cette œuvre en tant qu'étudiant, il l'a tellement respecté qu'il a été inscrit comme le premier élément de son catalogue d'œuvres. Il a ensuite composé environ 40 œuvres, dont la plupart sont universellement reconnues comme des points de repères de la musique contemporaine.
      Though C. Vivier composed this work as a student, he had such a high regard for it that it was entered as the first item in his catalogue of works. He went on to compose around 40 works, most of which are universally recognized as landmarks of contemporary music.
      Gilles Tremblay (1932): Croissant (2001) (MS 09/10)
      Une pièce d'un mouvement qui retrace l'évolution d'une idée.
      A one-movement piece that traces the development of an idea. 
      Ana Sokolović (1968): Blanc Dominant (1998)(MS 11/12)
      Une pièce en 8 parties inspirée par les tableau de Guido Molinari (1933-2004).
      An 8-part piece inspired by the paintings of Guido Molinari (1933-2004).
       Denis Gougeon (1951): Jeux de Cordes (1995-96)(MS 13/14)
      1.      Jeu d’Accents
      2.      Andante des Harmoniques
      3.      Jeu sur un Mode
      4.      Chant
      5.      Jeu d’Imitation (Suivez-moi!)
      Un œuvre en 5 mouvements par lequel chaque mouvement met l'accent sur une caractéristique ou un style particulière d'écriture.
      A 5-movement work whereby each movement emphasises a particular feature or style of writing.
      John Rea (1944): Objets Perdus (1991)(MS 15/16)
      Comme nous voyageons tous sur l'autoroute de la vie, nous ramassons de nombreux objets en cours de route. Au fil du temps, beaucoup de ces objets se perdent.
      As we all travel upon the highway of life, we pick up many objects along the way. Over time, many of those objects get lost.
      19h - Quatuor Bozzini Quartet (Clemens Merkel; Alissa Cheung; Stéphanie Bozzini; Isabelle Bozzini)

      Depuis sa création en 1999, le quatuor Bozzini a non seulement joué des œuvres classiques, mais a également été une voix propulsive radicale dans la promotion des œuvres expérimentales hyper-créatives. En tant que tels, ils sont une voix unique et importante dans la scène musicale sérieuse de Montréal. Pour ce concert ils ont choisi d'être plus sur le classique – en jouant pour la première fois l'intégrale des Quatuors à Cordes de Jean Lesage (1958).
      Since its creation in 1999, the Bozzini quartet has not only performed conventional works but has also been a radical propellent voice in promoting hyper-creative experimental works. As such, they are a unique and important voice in Montreal's serious music scene. For this concert they have chosen to be more on the conventional – performing for the first time the complete String Quartets of Jean Lesage (1958).
      # 1, en quatre mouvements / in four movements (2001)
      # 2 «Tombeau» (2002)
      1. Divertimento Serioso
      2. Round, Catch and Canon Club
      3. Divertimento Buffo
      4. Mr Birdcage’s Ground
      5. Tombeau
      6. Musique sur Laquelle il n’est pas Interdit de Danser
      # 3 «Objets Trouvés, Commentaires et Disgressions» (2005)
      # 4 (2016)
      20h30 - Quatuor Molinari Quartet (Olga Ranzenhofer; Frédéric Bednarz; Frédéric Lambert; Pierre-Alain Bouvrette)
      Depuis sa fondation en 1997, le Quatuor Molinari, primé à plusieurs reprises, s'est doté d'un triple mandat: exécuter des oeuvres du 20e et 21e siècles pour les quatuors à cordes; de commander de nouvelles œuvres; et d'initier des discussions entre musiciens, artistes et public.
      Since its founding in1997, the multi-award winning Molinari Quartet has given itself a three-fold mandate – performing 20th and 21st century works for string quartets; to commission new works; and to initiate discussions between musicians, artists and public.
      John Zorn (1953):
      1) Cat O’Nine Tails (1988)
      2) The Dead Man, 13 Specimens for String Quartet (1990)
      3) Memento Mori (1992)
      4) Kol Nidre (1996)
      Ces quatre quatuors à cordes sont apparus pour la première fois sur un album intitulé The String Quartets. Sorti sur le label Tzadic Records de J. Zorn le 20 Juillet 1999, ils furent interprétés par Mark Feldman (violon), Erik Friedlander (violoncelle), Joyce Hammann (violon), Lois Martin (alto), collectivement connu sous le nom de Quatuor de Sade. Chaque quatuor est différent dans la forme, le concept et le ton mais contient de nombreux éléments communs et montre un développement évolutif dans la perception (dans l'ordre) visuel sensuel émotionnel spirituel. Il est apparenté à sa vie à mesure qu'elle progresse de la petite enfance à l'adolescence à l'âge adulte et enfin, l'âge d'or.
      C'était la partie du concert qui a frappé le plus proche de la maison comme la musique de John Zorn est plus semblable à ce que j'écoutais en Les années 70, 80 et 90. De plus, c'était une joie de voir Molinari passer un très bon moment. Ils ont joué leurs instruments avec une vigueur énergétique similaire à celle des icônes du rock classiques des années 70.
      These four string quartets first appeared on an album entitled The String Quartets. Released on J. Zorn's label Tzadic Records on July 20th, 1999, they were performed by Mark Feldman (violin), Erik Friedlander (cello), Joyce Hammann (violin), Lois Martin (viola), collectively known as Quartet de Sade. Each quartet is different in form, concept and tone yet contain many common elements and show an evolutionary development in perception – (in order) visual – sensual – emotional – spiritual. It is akin to one's life as it progresses from infancy to teenage to adulthood, and finally, golden age.
      This was the part of the concert that hit closest to home as the music of John Zorn is most akin to what I was listening to in the 70s, 80s and 90s. As well, it was a joy to see Molinari having such a great time. They played their instruments with similar energetic vigor as the classic rock icons of the 70s.
      ***********************************************************************************

      27 Février 2017,19h00 / February 27, 2017, 7pm
      @ Agora Hydro-Québec - Cœur des Sciences – UQAM
      (175, avenue du Président-Kennedy, métro Place-des-Arts metro)
      Mind is Moving avec / with Yarn/Wire

      Yarn/Wire, fondé en 2005 et basé à New York, est un quatuor de deux percussionnistes (Ian Antonio et Russell Greenberg) et deux pianistes (Laura Barger et Ning Yu). Tous les quatre sont également impliqués dans de multiples projets – tous dédiés à la promotion de nouvelles musiques. Une grande partie de la musique jouée par Yarn/Wire est le résultat de collaborations avec des compositeurs actuels. Les deux pièces joués à ce concert n'ont pas fait exception. C'est leur premier concert au Canada.
      Yarn/Wire, founded in 2005 and based in New York, is a quartet of two percussionists (Ian Antonio and Russell Greenberg) and two pianists (Laura Barger and Ning Yu). All four are also involved in multiple projects -- all of which are dedicated to promoting new musics. Much of the music performed by Yarn/Wire are the results of collaborations with current composers. The two pieces performed for this concert were no exception. This is their first concert in Canada.




      Programme / Program:
      Chiyoko Szlavnics: Mind is moving (2015, 25m)

      Une pièce au mouvement lent qui utilise efficacement des moments de silence alternant avec diverses séquences de sons. Cela a eu pour effet de créer, dans l'esprit de ce critique, une image d'un esprit au travail au cours d'une journée. Les moments de silence étant quand l'esprit est au repos; les séquences du son – l'esprit travail – les messages sont transportés vers les différentes parties du corps via les neurones.
      A slow-moving piece that effectively uses moments of silence alternating with diverse sequences of sounds. This had the effect of creating, in the mind of this reviewer, an image of a mind at work during the course of a day. The moments of silence being when the mind is at rest; the sequences of sound – the mind is working – messages are being carried to the different parts of the body via the neurons.





      Zosha Di Castri: Tachipito ou / or Tachitipo (2016, 25m)

       Les deux termes apparaissent dans le programme. La recherche Google indique que l'orthographe correcte est 'tachitipo'. Tachipito a seulement donné lieu à des annonces pour le concert. Tachitipo est un terme alternatif pour tachigrapho, un prototype de machine à écrire inventé en 1823 par Pietro Conti di Cilavegna (1796-1856).
      La pièce est un voyage réfléchissant, en neuf parties, décrivant le développement des machines et des appareils utilisés pour exécuter et partager nos pensées et nos idées.
      Both terms show in program. Google search indicates that the correct spelling is 'tachitipo'. Tachipito only resulted in announcements for the concert. Tachitipo is an alternative term for tachigrapho, a typewriter prototype invented in 1823 by Pietro Conti di Cilavegna (1796-1856).
      The piece is a reflective journey, in nine-parts, describing the development of the machines and devices used to execute and share our thoughts and ideas. 
       
      Commentaires sur le musique de Yarn/Wire en général:
      Comments about the music of Yarn/Wire in general:

        Du 04 au 17 Mars, j'ai eu l'occasion d'écouter un peu plus de leur musique. En raison du fait que la plupart, sinon tous, ont été des œuvres commandés, Yarn/Wire est très polyvalent, éclectique et aventureux. Leur son rappelle les périodes plus expérimentales des Beatles (Sergeant Pepper, White Album), au début de Tangerine Dream et au début de Pink Floyd.
      From March 04 to 17, I had the opportunity to listen to quite a bit more of their music. Due to the fact that most, if not all, were commissioned works, Yarn/Wire is highly versatile, eclectic and adventurous. Their sound is reminiscent of the more experimental periods of The Beatles (Sergent Pepper, White Album), early Tangerine Dream and early Pink Floyd.

      Sunday, 12 February 2017

      La 35e Rendez-vous du Cinéma Québécois


      On a du bon stock!

      The 35th Rendez-vous du Cinéma Québécois

      We have good stock!

      Préliminaire / Preliminary
      Pendant 11 jours, du 22 Février (au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts) jusqu'au 04 Mars 2017, 340 films (111 parmi eux sont des premières), représentant la crème de la crème du cinéma Québécois pour l'année précédente seront projetés. Les lieux de projections et d’événements sont: l'Espace Rendez-vous (volet Réalité Virtuelle), Le Bistro SAQ (la salle Norman-McLaren de la Cinémathèque Québécoise; l'épicentre des rencontres et des soirées animées), salle principale de la Cinémathèque Québécoise, le Pavillon Judith-Jasmin Annexe et le Cineplex Odéon Quartier Latin. Les séries présentées sont: Les Soirées Bell Tapis Bleu, Incontournables, Horizons, Nouveau Regards, les Grandes Primeurs Documentaires, Valeurs Sûres, Regards sur le Mondes et 30 programmes de courts-métrages de tous les genres. Cette édition sera dédiée à la mémoire d'André Melançon (réalisateur, scénariste et acteur, né à Rouyn-Noranda le 18 Février 1941 et mort le 23 Août 2016 à Montréal).

      For 11 days, from February 22 (at Théâtre Maisonneuve, Place des Arts) until March 04, 2017, 340 films (111 of them are premieres), representing the cream of the crop of Quebec cinema for the previous year will be screened. Screenings and events will be at the following venues: The Rendez-vous Space (Virtual Reality section), Le Bistro SAQ (the Norman-McLaren room of the Cinémathèque Québécoise, the epicenter of meetings and animated evenings), main room the Cinémathèque Québécoise, the Judith-Jasmin Pavilion Annex, and the Cineplex Odeon Quartier Latin. The sections presented are: Les Soirées Bell Tapis Bleu, Incontournables, Horizons, Nouveau Regards, les Grandes Primeurs Documentaires, Valeurs Sûres, Regards sur le Mondes and 30 programs of short films of all genres. This edition will be dedicated to the memory of André Melançon (director, screenwriter and actor, born in Rouyn-Noranda on February 18, 1941, and died August 23, 2016 in Montreal).
       

      Pour plus d'informations, SVP visitez:
      For more information please consult program or visit:
      (Dernière mis-a-jour: 17 Avril 2017 / Last updated: April 18 2017)



      Chronique de Films vus / Chronicle of Films seen:

      Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Si le temps le permet une critique plus élabore (long-métrages seulement) apparaîtra sous l’étiquette «Film Box-office.» Ils seront identifiés avec le logo du RVCQ 2016. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.
      Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. As time permits a more elaborate critique (features only) will appear under the label “Film Box-Office.” They will be identified with the RVCQ 2016 logo. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.
      (Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page
      Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top)

      Parmi les films au programme pour cette édition et vu pendant 2015/16, les suivantes sont à ne pas manquer:
      Among the films in the program for this Edition and seen during 2015/16, the following are not to be missed:
      1. Two Lovers and a Bear
      2. Juste la Fin du Monde
      3. Boris sans Béatrice
      4. Embrasse-moi Comme Tu m'Aime
      5. King Dave
      Pour critiques de ce qui précède et d’autres films Québécois, utilisez la boîte de recherche située dans le coin supérieur gauche de mon blog.
      For reviews of the above and other Quebec films use the search box located on the top left-hand corner of my blog.
      Sauf avis contraire, tous les films sont de Québec, Canada (+ égale coproduction).
      Unless noted, all films are from Québec, Canada (+ equals co-production).

      Âpres / After:

      Batailles / Battles, 2016, 3m41s, Karen Pinette Fontaine
      Karen décide de changer sa vie elle quitte la partie, où l'alcool, les cigarettes et les drogues ne manquent pas, pour aller au combat pour ses « sœurs ». En le faisant, elle redécouvre sa fierté d'être Première Nation.
      Karen decides to turn her life around – she leaves the party, where alcohol, cigarettes and drugs abound, to go into battle for her ‘sisters’. In doing so, she rediscovers her pride in being First Nation.

      Au cours du / During: 

      1:54, 2016, 105m, Yan England
      Un thriller dramatique social/psychologique qui gère authentiquement deux problèmes graves auxquels les adolescents d'aujourd'hui doivent faire face tous les jours à l'école secondaire la terreur de l'intimidation et la question de leur orientation sexuelle. Ceci est accompli en tournant en temps réel et utilisant des vrai écoles secondaire et des étudiants réels. Ces scènes sont les réactions réelles des élèves.
      Tim et Francis, étudiants du secondaire V, aiment travailler ensemble sur des projets de chimie. Mais cette amitié a de sérieuses répercussions pour Tim. Francis est gay et est victime d'intimidation par une bande de jocks dirigée par Jeff
      le coureur étoile de l'école. Tim veut la vengeance.

      A social/psychological drama thriller that authentically handles two serious issues that today's teens must face up to everyday in highschool – the terror of bullying and the question of their sexual orientation. This is accomplished by filming in actual time and using actual highschools and students. Such scenes are the actual student reactions.
      Secondary V students Tim and Francis love to work together on chemistry projects. But this friendship has some serious repercussions for Tim. Francis is gay and is victimized from intimidation by a gang of jocks led by Jeff – the school's star runner. Tim wants vengeance.

      Ça Sent la Coupe, 2016, 97m, Patrice Sauvé
      Une comédie-drame intimiste contre la quête des Canadiens de Montréal pour la Coupe Stanely pour la saison 2009/10. Au cours des sept dernières années depuis la mort de son parent, Max (35 ans) a fait face à son chagrin en marchant simplement sur l'eau gérant la boutique de hockey de son père, habitant l'appartement au-dessus avec Julie, sa petite amie et regardant chaque match des Canadiens avec ses copains (Phil, Richard et François). Autour du 40e match de la saison, deux événements qui bouleversent l'équilibre de Max. Sa sœur, Nathalie revient, et rentre en relation avec Phil. Julie le quitte au milieu du match. Juste un film moyen.

      An intimate comedy-drama set against the Montreal Canadians' (Habs) 2009/10 season quest for the Stanely Cup. For the past seven years since his parent's death, Max (35) has dealt with his grief by simply treading water – managing his father's hockey boutique, living in the apartment above with Julie, his girlfriend, and watching every single Habs game with his buddies (Phil, Richard and François). Around the 40th game of the season, two events that upsets Max's equilibrium. His sister, Nathalie returns, and hooks up with Phil. Julie walks out in the middle of a game. Just an average film.

      Paul Sharits, 2015, 85m, François Miron
      Paul Sharits (né en 1943 à Denver, Colorado, mort à Buffalo, New York en 1993) était un artiste visuel qui a complètement révolutionné l'art du cinéma. Fortement créatif et imaginatif, Sharits a complètement repensé la relation entre le spectateur et l'écran. Cela a été accompli en utilisant: des couleurs pulsantes, pellicules rayé, brûlé et re-filmées et des images aveuglantes. En utilisant de nombreux moyens expérimentaux similaires, avec des séquences d'archives rarement vues et des entrevues avec des historiens du cinéma et des collègues, Miron a esquissé un portrait détaillé d'un artiste tourmenté mais profondément romantique.

      Paul Sharits (born 1943 in Denver, Colorado; died 1993 in Buffalo, New York) was a visual artist who completely revolutionized the art of filmmaking. Wildly creative and imaginitive, Sharits has completely rethought the relationship between the viewer and the screen. This was accomplished by using: pulsating colors, scratched, burned and re-filmed stock and blinding images. Using many similar experimental means, along with rarely seen archival footage and interviews with film historians and colleagues, Miron has sketched a detailed portrait of a tormented yet deeply romantic artist.

      Tuktuq, 2016, 94m, Robin Aubert
      Un docu-fiction drôle, engageant et instructif qui satire l'approche et l'attitude apparemment insensibles du Canada vis-à-vis de ses peuples autochtones. Tuktuq est Inuit pour caribou. Le cameraman Martin Brodeur est embauché par le sous-ministre pour prendre des photos d'archives d'une minuscule communauté Inuite et l'ordonne également de trouver un endroit approprié pour sa relocalisation. Une entreprise minière veut exploiter la terre. Martin se lie d'amitié avec une famille locale qui lui montre ses coutumes et ses traditions. Cela oblige Martin à repenser ses idéaux, ce qui le met en désaccord avec le sous-ministre. Des images et des bandes sonores se combinent pour donner au film une atmosphère poétique.

      A funny, engaging and enlightening docu-fiction satirizing Canada's apparently insensitive approach and attitude towards its indigenous peoples. Tuktuq is Inuit for Caribou. Cameraman, Martin Brodeur, is hired by the Deputy Minister to take archival photos of a tiny Inuit community, and also instructs him that to find a suitable site for their relocation. A mining company wants to exploit the land. Martin befriends a local family who show him their customs and traditions. This causes Martin to rethink his ideals, putting him at odds with the Deputy Minister. Images and soundtrack combined to give the film a poetic atmosphere.

      Miséricorde / Mercy, + Suisse / Switzerland 2016, 90m, Fulvio Bernasconi
      Un drame sombre et hantant qui explore les thèmes de la culpabilité, du pardon, de la miséricorde et de la rédemption. Thomas Berger, policier Suisse, en rentrant d'un voyage de pêche au nord du Québec, passe par une scène d'accident mortel. Muk, un garçon de 13 ans de la communauté indigène du Lac Simon, est mort au milieu de la route. Il est victime d'un délit de fuite. Il continue jusqu'à l'aéroport. Juste avant d'embarquer sur le vol de retour à Montréal, Thomas décide de rester afin de trouver le coupable non seulement pour la justice, mais pour la rédemption de ses démons intérieurs.

      A dark haunting drama that explores the themes of guilt, forgiveness, mercy and redemption. Thomas Berger, a Swiss policeman, on his way home from a fishing trip in Northern Quebec, passes by a scene of a fatal accident. Muk, a 13-year-boy from the indigenous community of Lac Simon, is lying dead in the middle of the road. He is the victim of a hit-and-run. He continues on to the airport. Just before boarding the flight back to Montreal, Thomas decides to stay in order to locate the culprit – not only for justice, but redemption from his inner demons.
      *********************************************************************************

       Le Prix du Paradis, 2017, 46m, Guillaume Sylvestre


      Chaque hiver, plus d'un million de Québécois se rendent en Floride pour leurs vacances. Ceux de la croûte supérieure du Québec (l'élite, les hommes d'affaires multimillionnaire, etcetera) affluent vers Aztec R.V. Resort, un lieu de vacances luxueux niché dans une paisible enclave résidentielle protégée de 104 acres situé dans la ville de Margate, en Floride, dans la grande région de Fort Lauderdale. Un aperçu de près d'une petite «tranche de Québec», au sud de la frontière.


       Every winter, over one million Quebecois head down to Florida for their vacation. Those of Quebec's upper crust (the elite, multimillionaire businessmen, etcetera) flock to Aztec R.V. Resort, a luxurious resort nested in the peaceful, gated,104-acre community located in the city of Margate, Florida, in the greater Fort Lauderdale area. An up-close look at a little 'slice of Quebec', south of the border.