Tuesday, 13 February 2018

36e Rendez-vous Québec Cinéma



On se fait notre cinéma!

36th Rendez-vous Québec Cinéma

We make our own cinema!

Préliminaire / Preliminary

Pendant 11 jours, du 21 Février (a l’Impérial)  jusqu'au 03 Mars 2018, 307 films (90 parmi eux sont des premières), représentant la crème de la crème du cinéma Québécois pour l'année précédente seront projetés. Les lieux de projections et d’événements sont: Cinémathèque Québécoise; Pierre Péladeau et le Cineplex Odéon Quartier Latin.
For 11 days, from February 21 (at the Imperial) until March 03, 2018, 307 films (90 of them are premieres), representing the cream of the crop of Quebec cinema for the previous year will be screened. Screenings and events will be at the following venues: Cinémathèque Québécoise, Pierre Péladeau and the Cineplex Odeon Quartier Latin.


Pour plus d'informations, SVP visitez:
For more information please consult program or visit:
(Dernière mis-a-jour: 12 Février 2018 / Last updated: February 12 2018)

Chronique de Films vus / Chronicle of Films seen:

Un aperçu de tous les films vus au festival de cette année. Si le temps le permet une critique plus élabore (long-métrages seulement) apparaîtra sous l’étiquette «Film Box-office.» Ils seront identifiés avec le logo du RVQC 2018. Les mises à jour apparaîtra fréquent (j’espère une fois par jour), donc veuillez visiter fréquemment.
Below find a run-down of all the films seen at this year’s festival. As time permits a more elaborate critique (features only) will appear under the label “Film Box-Office.” They will be identified with the RVQC 2018 logo. Updates will appear on a frequent basis (hopefully once a day) so please visit frequently.
(Films sont énumérés par ordre – le plus récemment vu sur le haut de la page
Films are listed in ascending order – the most recently seen on the top)

Parmi les films au programme pour cette édition et vu pendant 2017/18, les suivantes sont à ne pas manquer: Pas assez de films vu pour faire un choix valide.
Among the films in the program for this Edition and seen during 2017/18, the following are not to be missed: Not enough movies seen to make a valid choice.

Pour critiques de ce qui précède et d’autres films Québécois, utilisez la boîte de recherche située dans le coin supérieur gauche de mon blog.
For reviews of the above and other Quebec films use the search box located on the top left-hand corner of my blog.

Sauf avis contraire, tous les films sont de Québec, Canada (+ égale coproduction).
Unless noted, all films are from Québec, Canada (+ equals co-production).

Âpres / After:

Au cours du / During:

Monday, 12 February 2018

Monthly Film Chronicle – January 2018





Chronique  Mensuelles de Film – Janvier 2018

A monthly chronicle of films (features, medium or shorts) seen throughout the current month from any source. Commentaries will be limited to 99 words or less. Film festivals will be hyperlinked. If time permits certain films will be elaborated on and be posted under the label “Film Box Office” (100-399 words) or “Film Review” (400 or more) (number of words based on English only). 
Une chronique mensuelle de films (long-, moyen- ou court-métrages) vu tout au long du mois en cours de n'importe quelle source. Les commentaires sera limitée à 99 mots ou moins. Les festivals du film seront notés avec un lien hypertexte. Si le temps le permet certains films seront élaborer  et afficher sous l'étiquette « Film Box Office » (100-399 mots) ou « Film Review » (400 ou plus) (le nombre de mots est basé sur l’Anglais seulement).

(Last update  / Dernière mis-a-jour: February 15 Fevrier 2018
Films are listed the order seen scrolling down.   Films seront énumérés en ordre vue défilant vers le bas.)
******************************************************************************

Dream Box, Belgium / Belgique 2017, 42m, Jeroen Van der Stock
Standing in the midst of a deep, foggy and seemingly endless forest somewhere on the island of Shikoku in Japan, there is a large cold inconspicuous grey building. This building has become a refuge for many abused cats and dogs. New animals arrive every day, their origins unknown. They are packed in crates which are piled in the back of a small truck. Men and women dressed in white, process them. Some of the animals are treated. A few are sent to the ‘dream box.’ The majority fill the hallways with their distressed wails and howls. Meditative and mysterious.

Au milieu d'une forêt profonde, brumeuse et apparemment interminable quelque part sur l'île de Shikoku au Japon, il y a un grand bâtiment gris discret et froid. Ce bâtiment est devenu un refuge pour de nombreux chiens et chats maltraités. De nouveaux animaux arrivent tous les jours, leurs origines sont inconnues. Ils sont emballés dans des caisses qui sont empilées à l'arrière d'un petit camion. Les hommes et les femmes vêtus de blanc les traitent. Certains des animaux sont traités. Quelques-uns sont envoyés dans la «boîte des rêves». La plupart remplissent les couloirs avec leurs gémissements et leurs hurlements en détresse. Méditative et mystérieux.

Prends ma Main, Canada 2016, 21m, Alexandre Lefebvre
A touching and sensitive exploration of how three youths – Chloe (11), Alex (17) and Salme (21) – deal with vision impairment. An intimate quest to discover their place in the world.
Une exploration touchante et sensible de la façon dont trois jeunes Chloe (11), Alex (17) et Salme (21)  traitent de la déficience visuelle. Une quête intime pour découvrir leur place dans le monde.

Vieillir sans mes Enfants, Canada 2016, 21m,  Gisela Restrepo

Filmmaker visits her grandmother in Medellin, Colombia to talk to her about her feelings regarding the involvement in the 1980s, of all three of her children in the ongoing conflict that began in 1960. It was a time marked by death and exile.

Cinéaste rend visite à sa grand-mère à Medellin en Colombie pour lui parler de ses sentiments concernant l'implication dans les années 1980 de ses trois enfants dans le conflit en cours depuis 1960. C'était une période marquée par la mort et l'exil.

Todd & The Book of Pure Evil: The End of the End, Canada 2017, 82m, Craig David Wallace / Richard Duhaney





This animated feature picks up where the TV series ended. After a showdown Todd Smith imprisoned Atticus Murphy Jr. in the Book of Pure Evil and sends the Book to a place where no one will find it. Unfortunately, Curtis’ girlfriend Hannah Williams died in the process. Curtis accuses Todd of killing her and refuses to talk to him. Jenny Kolinsky is bored and misses battling evil with the rest of the gang, especially Todd. Jimmy the janitor, can finally take a vacation after 16 years. But Elliot Everwood finds the book; releases Atticus and a ‘new’ Pure Evil...

Ce long-métrage animée reprend là où la série télévisée s'est terminée. Après une épreuve de force, Todd Smith a emprisonné Atticus Murphy Jr. dans le Livre du Mal Pur et envoie le Livre à un endroit où personne ne le trouvera. Malheureusement, la petite amie de Curtis, Hannah Williams, est morte dans le processus. Curtis accuse Todd de l'avoir tué et refuse de lui parler. Jenny Kolinsky s'ennuie et manque de lutter contre le mal avec le reste de la gang, en particulier Todd. Jimmy le concierge, peut enfin prendre des vacances après 16 ans. Mais Elliot Everwood trouve le livre; libére Atticus et un 'nouveau' Mal Pur...

Goodnight Gracie, United States / États-Unis 2017, 4m, Stellan Kendrick
Strong religious faith clashes with horrifying Earthly evil, as eight-year-old Gracie’s nightly bible study is suddenly interrupted by a bloodcurdling scream. Gracie picks up her Jesus flashlight and heads to the landing to investigate. The horror that she sees is an indescribable evil that can only come from the bowels of HELL!
La foi religieuse forte entre en conflit avec le mal terreux horrible, alors que l'étude biblique nocturne de Gracie, âgée de huit ans, est soudainement interrompue par un cri sanglant. Gracie ramasse sa lampe de poche Jésus et se dirige vers le palier pour enquêter. L'horreur qu'elle voie est un mal indescriptible qui ne peut provenir que des entrailles de l'ENFER!

 Have a Nice Day, China / Chine 2017, 77m, Liu Jian


Xiao Zhang is a young driver working for a mob gang led by Uncle Liu. While driving one of the mob’s flunkies, he robs him, at knifepoint, of a sack full of bright red 100-yuan bills. He flees with the loot, seemingly without a trace. We discover later, that he did it to pay for plastic surgery for his fiancé. The flunky calls Uncle Liu to tell him what happened. The sadistic crime boss puts the sinister fixer, Skinny, on Zhang’s trail. Just as ‘blood in the water’ attracts sharks, a bag full of money attracts losers and lowlifes.
Xiao Zhang est un jeune chauffeur travaillant pour un gang de la mafia dirigé par l'Oncle Liu. Tout en conduisant l'un des larbins de la mafia, il lui vole, au couteau, un sac rempli de billets rouge vif de 100 yuans. Il s'enfuit avec le butin, apparemment sans laisser de trace. Nous découvrons plus tard, qu'il l'a fait pour payer la chirurgie plastique pour son fiancé. Le larbin appelle Oncle Liu pour lui dire ce qui s'est passé. Le patron du crime sadique met le fixateur sinistre, Skinny, sur la piste de Zhang. Tout comme le «sang dans l'eau» attire les requins, un sac plein d'argent attire les perdants et les voyous.

Cautionary Tales, United Kingdom / Royaume-Unis 2017, 8m5s, Us (Chris Barrett / Luke Taylor)
A bizarre incident when Aaron was eight-years-old, left him with a permanent facial disfigurement. Since then, he has been isolated and vulnerable. On one particular lonely stroll, he stumbles into an unexpected 12-step anonymous fraternity group meeting of outcasts like himself.
Un incident bizarre quand Aaron avait huit ans, l'a laissé avec une défiguration permanente du visage. Depuis lors, il a été isolé et vulnérable. Sur une promenade solitaire particulière, il tombe sur une réunion inattendue de groupe de fraternité anonyme de 12 étapes de parias comme lui.

United States / États-Unis, Evan Ari Kelman

Where There's Smoke, 2017, 11m
Powerful Dick Wolfian style narrative, inspired by true events, about a firefighter who must convince the city commissioner that he is ready to return to work after having suffered serious injuries due to a tragic fire.
This film qualifies for 2019 Oscars.
Un récit puissant au style de Dick Wolf, inspiré par des événements vrais, à propos d'un pompier qui doit convaincre le commissaire de la ville qu'il est prêt à retourner au travail après avoir subi de graves blessures à la suite d'un incendie tragique.
Ce film se qualifie pour les Oscars en 2019.
Bandito, 2015, 15m48s
This coming-of-age action thriller involves a young boy who sneaks out to join his brother in a semi-truck heist that goes much further than expected. His life, and that of everyone else involved, will be changed forever.
Ce thriller d'action au récit initiatique implique un jeune garçon qui se faufile pour rejoindre son frère dans un cambriolage de semi-remorque qui va beaucoup plus loin que prévu. Sa vie, et celle de tous les autres, sera changée pour toujours.

Wexford Plaza, Canada 2016, 80m, Joyce Wong

Betty has just been hired as a security guard for Wexford Plaza, a dilapidated strip mall in Toronto. She is lonely and vulnerable, despite her charming personality. She tries her best to fit in with her colleagues, Rich, Anton, and Danny (bartender at the local bar). Rich and Anton are nerdy practical jokers. When Danny shows her some kindness, Betty feels a glimmer of hope. As such, she becomes increasingly attached to him, leading to troublesome misunderstandings and disappointments.
This is the end of part one.
Danny is a douchebag – right? Part two repeats the narrative from Danny’s perspective.
Betty vient d'être embauchée comme garde de sécurité pour Wexford Plaza, un centre commercial délabré à Toronto. Elle est seule et vulnérable, malgré sa personnalité charmante. Elle fait de son mieux pour s'intégrer à ses collègues, Rich, Anton et Danny (barman au bar local). Rich et Anton sont des jokers pratiques ringards. Quand Danny lui montre de la gentillesse, Betty ressent une lueur d'espoir. En tant que tel, elle devient de plus en plus attachée à lui, ce qui entraîne des malentendus et des déceptions gênants.
C'est la fin de la première partie.
Danny est un douchebag
n'est-ce pas? La deuxième partie reprend le récit du point de vue de Danny.
 

Monday, 29 January 2018

Image + Nation 30



Held from November 23rd till December 03rd2017
Tenu du 23 Novembre au 03 Decembre

Canada’s most senior LGBT film festival still relevant and vibrant after three decades of revolutionary queer storytelling
 Le doyen des festivals de film LGBT au Canada toujours pertinent et dynamique après trois décennies de narration révolutionnaire queer.
      
For more information consult program or visit:
Pour plus d'informations, consulter le programme ou visitez:

Vic and Flo Saw a Bear: presented by Talisman Theatre
November 21 - December 2 @ 730 pm @ Centaur (453 Saint-François-Xavier, Montreal)
Vic et Flo ont vu un ours: présenté par le Théâtre Talisman
21 Novembre - 2 Décembre @ 19h30 @ Centaur (453 Saint-François-Xavier, Montréal)


Director’s Michael Mackenzie’s theatrical adaptation and translation of the original screenplay of internationally admired, acclaimed and award-winning filmmaker Denis Côté.
L'adaptation théâtrale et la traduction du scénario original du cinéaste internationalement admiré et acclamé, Denis Côté par le metteur-scène Michael Mackenzie.
Performed by / Interprété par:
Julie Tamiko Manning as / comme Vic(toria)
Natalie Liconti as / comme Flo(rence)
Leslie Baker as / comme Jackie
Alexandre Lavingne as / comme Daniel

The following films screened at this year’s edition were viewed before the festival started:
Les films suivants projetés dans le cadre de l'édition de cette année ont été visionnés avant le début du festival: 

Abu, Canada 2017, 80m, Arshad Khan

For his first feature length film Arshad Khan weaves together the engaging account of his rocky relationship with his father (Abu) Wasi, his search for identity, and how he coped with abuse, racism and other prejudices. Arshad skilfully mixes home-movie videos, news clips, animation and interviews with his mother, Arjumand and older sister Asma to honestly portray the often rocky relationships and frictions between fathers and sons. His family moved frequently – from India, throughout Pakistan, to Mississauga, Ontario and finally Montreal. Along the way, Arshad discusses his coming out as a gay Muslim and his parents becoming more conservative.
Pour son premier long métrage, Arshad Khan entretient le compte rendu intéressant de ses relations précaires  avec son père (Abu) Wasi, sa recherche d'identité et sa manière de faire face aux abus, au racisme et à d'autres préjugés. Arshad mélange habilement des vidéos de maison, des clips d'actualité, des animations et des entretiens avec sa mère, Arjumand et la sœur Asma, afin de décrire honnêtement les relations et frictions souvent pécuniaires entre pères et fils. Sa famille déménage souvent de l'Inde, partout au Pakistan, au Mississauga  en Ontario et enfin à Montréal. En cours de route, Arshad discute de sa sortie en tant que Musulman homosexuel et ses parents deviennent plus conservateurs.

Tom of Finland, Finland / Finlande / Sweden / Suéde / Denmark / Danemark / Germany / Allemagne 2017, 116m, Dome Karukoski

Touko Valio Laaksonen (1920-1991, Finland), was best known for his stylized highly masculinized homoerotic fetish art, and his influence on late twentieth century gay culture. For a large part of his life, Touko had to keep his homosexuality a secret – it was illegal until 1971. The prevailing winds of hostility and homophobia forced him to withdraw deeper into his creativity. By taking refuge in his art, he was able to express his drives and desires. He began creating emblematic characters that would soon embolden the gay community to be proud of who they are. An important and revelatory film.
Touko Valio Laaksonen (1920-1991, Finlande), était surtout connu pour son art fétiche homo-érotique stylé hautement masculin et son influence sur la culture gay de la fin du XXe siècle. Pendant une grande partie de sa vie, Touko devait garder son homosexualité en secret: c'était illégal jusqu'en 1971. Les vents dominants de l'hostilité et de l'homophobie l'obligent à se replier dans sa créativité. En se réfugiant dans son art, il a pu exprimer ses pulsions et ses désirs. Il a commencé à créer des personnages emblématiques qui encourageraient bientôt la communauté gay à être fiers de ce qu'ils sont. Un film important et révélateur.

B&B, United Kingdom / Royaume-Uni 2017, 87m, Joe Ahearne

This suspense thriller tackles homophobia, equal rights, redemption and many other related issues: without resorting to gratuitous imagery; maintaining a high level of sensitivity and character development. Mark and Fred, a gay couple, return to a B&B run by Jeff, a devout Christian, who refused to give the couple a double bed the year before. The couple sued and won. Now they just want to exercise their conjugal rights. Unfortunately things don’t always happen as planned. Jeff’s son Paul reveals to the couple that he is gay. As well Alexie, a Russian neo-Nazi, also checks in. Many Hitchcockian twists.
Ce thriller de suspense s'attaque à l'homophobie, à l'égalité des droits, à la rédemption et à d'autres questions relier: sans recourir à l'imagerie gratuite; maintien d'un niveau élevé de sensibilité et de développement du caractère. Mark et Fred, un couple gay, retour à un B&B géré par Jeff, un Chrétien fervent, qui a refusé de donner au couple un lit double l'année précédente. Le couple a poursuivi et a gagné. Maintenant, ils veulent simplement exercer leurs droits conjugaux. Malheureusement, les choses ne se produisent pas toujours comme prévu. Paul, le fils de Jeff, révèle au couple qu'il est gay. De même, Alexie, un néo-nazi Russe, s’enregistre également. De nombreuses torsions Hitchcockiennes.

Morning After, Canada 2017, 15m, Patricia Chica
Michael has just returned home to Montreal after a long trip. His best friend Edward sets up a small get togegther at his hip apartment to welcome him back. After a discussion about 'sexual flux', they decide to play a sensual game that involves chocolate and French kissing. At one point Michael's girlfriend Teegan dares Alex, Edward's lover, to kiss him. This brings out much uncertainty about his sexual orientation.
Michael vient de rentrer à Montréal après un long voyage. Son meilleur ami Edward met en place un petit get togegther dans son appartement hip pour l'accueillir. Après une discussion sur le «flux sexuel», ils décident de jouer à un jeu sensuel qui implique le chocolat et les bisous. À un moment, la petite amie de Michael, Teegan, ose Alex, l'amant d'Edward, pour l'embrasser. Cela fait ressortir une grande incertitude au sujet de son orientation sexuelle.

Call Me by Your Name, Italy / France / Brazil / United States Italie / France / Brésil / États-Unis 2017, 132m, Luca Guadagnino

This seductive and eloquent romantic drama about first love is set somewhere in Northern Italy in the summer of 1983. The Perlmans – Professor Lyle, his wife Annella and their 17-year-old son Elio – spend every summer in their villa in Northern Italy. As well they invite a student to stay in residence to help the Professor with his research. This year it is an American self-possessed PhD student – Oliver. Elio is initially resentful regarding Oliver’s arrival and is put off by his carefree and exuberant personality. As the two spend more and more time together, Elio’s annoyance transforms into passion.
Ce drame romantique séduisant et éloquent sur le premier amour se déroule quelque part dans le nord de l'Italie pendant l'été 1983. Les Perlmans le professeur Lyle, sa femme Annella et leur fils Elio, 17 ans, passent chaque été dans leur villa du nord de l'Italie. En outre, ils invitent un étudiant à rester en résidence pour aider le professeur dans ses recherches. Cette année, c'est un étudiant Américain en doctorat, Oliver. Elio est d'abord irrité par l'arrivée d'Oliver et est découragé par sa personnalité insouciante et exubérante. Comme les deux passent de plus en plus de temps ensemble, l'agacement d'Elio se transforme en passion.

The following films screened at this year’s edition were viewed after the festival ended:
Les films suivants projetés dans le cadre de l'édition de cette année ont été visionnés après la fin du festival:

God’s Own Country / Seule la Terre, United Kingdom / Royaume-Uni 2017, 104m, Francis Lee

Johnny toils all day on his father’s farm in Yorkshire, England. His father, Martin, had just suffered a stroke. His grandmother, Deirdre, is too old. He tries to numb his frustrations by binge drinking and casual sex with anonymous men. During one such binge episode, a calf dies from a breach birth. His father berates him. Due to lambing season approaching, Gheorghe, a Romanian migrant worker, is hired as extra help. At first, Johnny lashes out with embittered racism. It is decided that Johnny and Gheorghe camp nearer to the ewes...
Has many similarities to Ang Lee’s Brokeback Mountain.
Johnny travaille toute la journée sur la ferme de son père en Yorkshire, en Angleterre. Son père, Martin, venait de subir un accident vasculaire cérébral. Sa grand-mère, Deirdre, est trop vieille. Il essaie d'engourdir ses frustrations en buvant de la beuverie et des rapports sexuels occasionnels avec des hommes anonymes. Au cours d'un tel épisode de consommation excessive, un veau meurt d'une rupture de naissance. Son père le réprimande. En raison de l'approche de la saison d'agnelage, Gheorghe, un travailleur migrant Roumain, est embauché comme aide supplémentaire. Au début, Johnny se déchaîne avec un racisme aigri. Il est décidé que Johnny et Gheorghe campent plus près des brebis ...
A de nombreuses similitudes avec Brokeback Mountain d'Ang Lee.